A la rencontre des baleines à Madagascar

La Grande Île accueille tous les ans un visiteur de grande envergure, la baleine ! Le mammifère marin migre pendant les mois d’hiver austral en nombre et nous offre un spectacle majestueux au large des côtes malgaches. L’occasion pour de nombreux touristes de profiter du spectacle et de vivre une expérience hors du commun

Les mammifères marins et des baleines à bosse de Madagascar

Bien que les baleines à bosse soient parmi les plus étudiées des grandes baleines, la structure des populations de l’hémisphère Sud n’est pas très bien connue. Dans le monde entier, on compte environ 60 000 d’individus de baleines à bosse, selon l’IUCN, dont 35 000 d’individus se trouvent dans l’hémisphère Sud, une estimation faite par la Commission Baleinière Internationale.

La baleine à bosse fait 14 à 16 mètres de long, et son poids à l’âge adulte varie entre 34 000 et 45 000 kg. Ce cétacé se distingue par ses longues nageoires pectorales, qui peuvent mesurer jusqu’au tiers de la longueur du corps. Elle possède également un petit aileron dorsal situé dans le deuxième tiers du corps, la fameuse bosse, qui lui doit son nom, se situe en amont de cette nageoire dorsale. La baleine à bosse se caractérise aussi par la présence de blanc sur sa face ventrale et par le bord postérieur ondulé de sa nageoire caudale, qui offre des variations allant de complètement blanc à complètement noir et forme des motifs uniques qui, avec les cicatrices, permettent d’identifier chaque individu, cette pigmentation et ces motifs permettent une reconnaissance individuelle.

© Cetamada

Madagascar, terrain de reproduction

Les baleines effectuent de longues migrations entre leur zone d’alimentation et leur zone de reproduction. Elles passent les mois d’été à s’alimenter sous les hautes latitudes, dans des eaux riches en nourriture comme le krill ou les petits poissons vivant en bancs. Quand approchent l’automne et l’hiver, les baleines à bosse entament un long périple qui les amène à leurs aires d’hivernage ou de reproduction des basses latitudes.

Ce sont en général les eaux peu profondes, chaudes et protégées qui constituent de façon spécifique l’habitat préféré des baleines à bosse dans leurs aires d’hivernage. En hivers, les baleines migrent vers les eaux chaudes des tropiques notamment les côtes de Madagascar pour la reproduction et la mise bas.

Les femelles retournent tous les ans vers les mêmes terrains de reproduction, pour s’accoupler et donner naissance à leur petit. L’occasion de voir le baleineau imiter tous les gestes de sa mère en guise de premiers « pas ». Les baleines à bosse vivent pendant une trentaine d’années. Au cours de leur vie, les femelles peuvent mettre au monde plus de quinze petits.

La saison pour l’observation des baleines est de la mi juin à septembre

Le Festival de la baleine à lieu début juillet 2015 sur l’île de Sainte Marie

Association Cétamada

Cétamadaest une association de droit malgache à but non lucratif fondée en mai 2009.
Leur objectif est la préservation des populations de mammifères marins et de leur habitat à Madagascar. Pour cela, l’association s’engage dans une démarche de développement durable en impliquant les populations locales dans ses actions et en générant des revenus durables pour les communautés.

Les activités sont axées autour de 4 volets d’action :

  • l’encadrement et la promotion d’un écotourisme responsable et durable
  • l’éducation et la sensibilisation à l’environnement et au patrimoine marin
  • le développement d’activités communautaires
  • la recherche scientifique

L’éducation environnementale

Le CétaClub propose aux enfants de Sainte-Marie un ensemble d’activités (terrestres et maritimes) mêlant divertissement et apprentissage. Les activités ont lieu le mercredi, le samedi et durant les vacances scolaires. Environ 150 enfants sont inscrits. Tout au long de l’année, les éducateurs animent pour les enfants Saint-mariens des activités de sensibilisation et mise en valeur du patrimoine marin.
Ce projet est au cœur de la mission de l’association : assurer la conservation des mammifères marins à Madagascar à travers une sensibilisation sur le long terme. Pour cela, des activités ludiques et adaptées sont mises en place pour stimuler l’éveil des consciences des plus jeunes générations et ouvrir leur esprit au respect de l’environnement.
La sensibilisation et l’éducation à l’environnement ne se limitent pas aux enfants. L’équipe scientifique intervient régulièrement lors de conférences et ateliers pour présenter les différents mammifères marins de Madagascar et les enjeux liés à leur conservation.
Cétamada sollicite également ses partenaires nationaux et internationaux à participer à ces moments d’échange. Ces rencontres sont accessibles à tout public, du touriste curieux d’apprendre sur la biodiversité locale à l’étudiant malgache souhaitant œuvrer pour le respect de la biodiversité et l’environnement. Depuis 2009, Cétamada a organisé des conférences sur plusieurs sites à Antananarivo, Tamatave, Nosy Be, Tuléar, Diego-Suarez et Sainte-Marie.

Les activités communautaires

La migration des baleines à bosse pendant les mois d’hiver austral amène plus de 5 000 touristes par an dans la région de Sainte-Marie (environ 50 % du tourisme annuel), ce qui en fait le troisième lieu le plus touristique de Madagascar.
Cétamada s’engage à soutenir le développement d’activités économiques autour des mammifères marins de Madagascar, en particulier les baleines à bosse. Le centre communautaire de l’association accueille librement ceux qui souhaitent être formés aux techniques de l’artisanat local ou perfectionner leur savoir-faire. Du matériel est mis à disposition et les artisans peuvent exposer leurs travaux de couture, sculpture, peinture, tressage, etc. Les partenaires éco touristiques de Cétamada réservent aussi un espace dans leurs structures pour exposer ces produits.
Une évaluation de l’impact économique des observations des baleines effectuées dans les zones maritimes de la Baie d’Antongil, Sainte-Marie, Nosy Be, Anakao et Cap Sainte-Marie a montré que cette activité générait 1,825,628 d’US$ durant la saison 2008. Même si des efforts de promotion d’écotourisme baleinier sont déployés par les différents acteurs dans les autres sites de Madagascar, Sainte-Marie constitue encore aujourd’hui le principal site d’observations des baleines.
Lors des rencontres organisés dans les villages de brousse par notre éducateur environnemental, différents sujets sont évoqués pour sensibiliser les populations au respect de leur environnement au quotidien, entre autre : la gestion des déchets, la préservation des forêts, la protection du récif et du lagon, nappe phréatique, … la vie marine en générale.
Bien qu’il n’existe pas de système de ramassage des ordures à Madagascar, il est vital de respecter l’environnement et d’expliquer quelles sont les conséquences de certaines pratiques.

La recherche scientifique

Consciente de la nécessité de protéger les mammifères marins de Madagascar et leur habitat, Cétamada s’engage à développer la collecte de données scientifiques dans le sanctuaire de l’océan Indien. Elle s’investit plus particulièrement dans le suivi des baleines à bosse migrant autour des 5 000 km de côtes.

L’encadrement de l’écotourisme

L’association a conçu un code de bonne conduite pour l’observation responsable et respectueuse des mammifères marins (baleines à bosse, dauphins, …) à Madagascar. Ce document permet de vulgariser un arrêté inter-ministériel datant de 2000 fixant des règles d’observation.
En partenariat avec le Ministère du Tourisme, l’association forme chaque année des ecovolontaires dont le rôle est d’encadrer les sorties touristiques des opérateurs partenaires de Cétamada, de collecter des données scientifiques et participer aux actions communautaires de sensibilisation.

Basée sur l’île Sainte-Marie, au Nord-Est de Madagascar, l’association agit sur l’ensemble du territoire malgache.

Contact
Tel : +261 32 81 973 00
sophia@cetamada.com
www.cetamada.org

Safaris Baleines

Plusieurs opérateurs proposent des safaris à la rencontre les baleines. Ils sont tous formés par l’association CetaMada.

Mahajanga Mahambo
Antsanitia Resort Hôtel La Pirogue

Sainte-Marie Tuléar
Villas de Vohilava Salary Bay
Princesse Bora Lodge Hôtel Paradisier
Hôtel Soanambo Atimoo Plongée
Hôtel Maningory
Hôtel Le Libertalia
Hôtel Lakana
Hôtel Boraha Village
Hôtel Baboo Village
Eden Be Lodge
Bora Dive and Research

Les offres
A DECOUVRIR AUSSI