A l’ombre des boabas, refuge des Makis et des Djinns

Au coeur du Parc marin et terrestre de Saziley (2800 ha), et à l’extrême sud-est de l’île, découvrez un agréable sentier souvent ombragé. À partir du village de M’tsamoudou, le chemin traverse un paysage de savane africaine.

Les baobabs, symboles de la forêt sèche littorale, surgissent de part et d’autre de la végétation broussailleuse. Mayotte compte deux espèces, phénomène unique en outre-mer : le baobab africain aux fleurs blanches et le baobab malgache aux fleurs rouges, cette dernière espèce étant plus rare.

Les makis, adorables lémuriens signalant leur présence par de petits cris, trouvent refuge dans ces arbres qui semblent dresser de façon insolite leurs racines vers le ciel. La légende dit que les baobabs abriteraient les esprits des ancêtres (djinns). Après une plage de cailloux noirs, vous foulerez le sable clair de la magnifique plage de M’tsanga Saziley et nagerez jusqu’aux récifs coralliens en compagnie des tortues. Au loin scintillera l’étonnant "îlot de sable blanc".

Les offres
A DECOUVRIR AUSSI