Fête de la Francophonie aux Seychelles

L’édition 2014 de la Fête de la Francophonie aux Seychelles, qui s’est déroulée du 20 au 24 mars, a connu un franc succès.

Son ouverture s’est tenue au Centre international des Conférences de Victoria le 20 mars. Etaient notamment présents M. Danny Faure, vice-président de la République des Seychelles, M. Vincent Mériton, ministre d’Etat, ministre des Sports, du Développement communautaire et de la Jeunesse, M. Jean-Paul Adam, ministre des Affaires étrangères et président de la Commission nationale de la Francophonie, M. Alain Saint-Ange, ministre du Tourisme et de la Culture et vice-président de la Commission nationale de la Francophonie, Mme Macsuzy Mondon, ministre de l’Education, et M. Rolph Payet, ministre de l’Environnement et de l’Energie, ainsi que Mme Geneviève Iancu, ambassadeur de France aux Seychelles.

Le président James Alix Michel a salué l’organisation d’une fête « de plus en plus dense en activités », rappelant que « la signature d’un Pacte linguistique » avait « traduit (…) la volonté du gouvernement d’accorder toute sa valeur à la langue française. » Le chef de la diplomatie seychelloise a souligné l’importance de cette manifestation la qualifiant de « l’un des événements majeurs du calendrier événementiel seychellois ». Une conférence dont le thème était « L’enseignement du français aux Seychelles : défis et perspectives » a été organisée par le ministère de l’Education, où étaient présents les ministres de l’Education et des Affaires étrangères, l’ambassadeur de France aux Seychelles, ainsi que des enseignants et étudiants de français.

Le 21 mars fut dédié à « La France, dans la Francophonie aux Seychelles », à l’initiative du ministre du Tourisme et de la Culture, M. Alain Saint-Ange, qui a souhaité rendre hommage à l’un des cinq piliers de la réalité seychelloise. A la suite de l’Inde (octobre 2013) et de la Chine (janvier 2014), la France fut ainsi mise à l’honneur, tandis que la Grande-Bretagne et l’Afrique suivront dans l’année.

A cette occasion, l’ambassadeur a organisé un déjeuner-buffet au Jardin botanique de Victoria. Plusieurs séquences ont ponctué l’événement : la remise des insignes des Arts et des Lettres à M. Joe Samy, artiste seychellois de renom, performance de la chorale de l’Ecole française, mini-concert de guitare du Conservatoire de musique, danse et théâtre des Seychelles. Mme l’ambassadeur a aussi souhaité planter un arbre (bois de rose), commun aux Seychelles et à La Réunion, le 21 mars étant tout désigné ce jour international de la foresterie. Cette espèce fait partie des 10 000 arbres plantés par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) de La Réunion aux Seychelles.

Souhaitant rendre hommage à la fois à la création artistique française et à la défense de l’environnement marin, Mme l’ambassadeur a fait projeter le film « Océans » de MM. Jacques Perrin et Jacques Cluzaud. Quatre ministres étaient présents et se sont montrés très intéressés. Une deuxième séance a permis aux enfants et adolescents de découvrir ce magnifique documentaire, toujours d’actualité.

Alliance française des Seychelles : la journée du 22 mars était consacrée à l’inauguration de l’antenne de l’Alliance française de Victoria à Baie Sainte-Anne, Praslin, dans les locaux de « Vijay International School » à Baie Sainte-Anne, Praslin.

Tout au long de la journée, des activités (peinture, photographie, jeux divers) organisées par le ministère du Tourisme et de la Culture se sont déroulées au Centre culturel national, suivies d’un spectacle musical. Dans le même temps, s’est tenue la Course de la Francophonie, un événement-phare de la Fête de la francophonie, à laquelle approximativement trois cents personnes ont participé, adultes et enfants, dont ceux de l’Ecole française, sur un parcours de un, cinq ou dix kilomètres./.

Les offres
A DECOUVRIR AUSSI