Ile de La Réunion

Introduction
Située dans l’océan Indien, à 800 km à l’est de Madagascar, l’île de La Réunion, au climat tropical, constitue, avec les îles Maurice et Rodrigues, l’archipel des Mascareignes. La Réunion et Mayotte sont les seuls départements français de l’hémisphère Sud. L’île de la Réunion se trouve à 9.180 Km de Paris.

Son environnement, sa forêt tropicale, ses massifs volcaniques et ses plantations de canne à sucre en font une île haute en couleurs.

Les visiteurs ne s’y trompent pas : le tourisme y est en forte expansion depuis plusieurs années. L’île possède de nombreux atouts, comme la multiplicité ethnique de sa population (son histoire est un brassage permanent de peuples), sa faune et sa flore (cocotiers, vanilliers, manguiers, mais également des plantes à parfum comme le vétyver) ou sa situation de pivot au sud-ouest de l’océan Indien.

Française depuis 1638, La Réunion devient département français en 1946.

Géographie
D’une superficie totale de 2512 kilomètres carrés, l’île est bordée par 210 kilomètres de côtes, pour l’essentiel inhospitalières, si ce n’est les 25 kilomètres de plage de sable blanc corallien et 14 km de sable noir, situées à l’Ouest. Elle n’offre pratiquement pas d’abri naturel pour la navigation, hormis la baie de Saint-Paul.

Elle est constituée de deux ensembles volcaniques

Dans la partie Nord-Ouest, le Piton des Neiges (3 069 mètres) domine les trois cirques de Cilaos, Salazie et Mafate qui l’enserrent. Ce dernier, où vivent 700 habitants, est inaccessible en voiture. Ils sont le résultat de l’effondrement et de l’érosion des flancs de l’ancien volcan. Au sud-est, le Piton de la Fournaise (2 631m) est un volcan actif, de type hawaïen. Il s’agit d’un volcan particulièrement actif, qui entre en éruption environ trois fois par an, ce qui constitue toujours un spectacle apprécié des Réunionnais. La Plaine des Cafres et la Plaine des Palmistes, qui se rejoignent au col de Bellevue, assurent la liaison entre les deux massifs du Piton des Neiges et du Piton de la Fournaise.

La configuration de l’île, soumis à des pluies très abondantes pendant la saison humide du climat tropical (entre 2.600 et 4.000mm dans l’Est de novembre à avril), a abouti à la formation d’innombrables "ravines" ou "rivières", qui descendent des sommets en alternant gorges abruptes et secteurs plus calmes, encombrés de rochers et parfois agrémentés de cascades et de "bassins". L’érosion à la Réunion est une des plus fortes constatées dans le monde, elle est irréversible et structure les paysages et le relief typique de l’île.

La côte orientale de l’île, dite "côte au vent", très arrosée, où plusieurs rivières, comme celles du Mât, des Marsouins, de l’Est, sont pérennes, contraste avec la côte occidentale, "sous le vent", aux terres arides.

La végétation de La Réunion, qui compte de nombreuses espèces endémiques, varie en fonction de l’altitude et du climat : forêt tropicale ou savane sèche, plantations de canne à sucre ou d’arbres fruitiers. Si la forêt abrite d’extraordinaires fougères arborescentes, elle est également riche en oiseaux multicolores.

Climat
Le climat de La Réunion, de type tropical, est marqué par l’influence des vents alizés.

Celui-ci change de manière importante selon les lieux et le relief. La moyenne des températures est de 20°C sur le littoral, et de 14°C dans les plaines intérieures. Il est à noter que des gelées nocturnes se produisent sur les hauteurs au dessus de 2.000m.

La saison des cyclones dure de décembre à avril.

Population
La population de La Réunion est estimée au 1er janvier 2009 à 817.000habitants. La densité de 312 habitants/km², est la plus importante de tout l’Outre-Mer.

Les Réunionnais ont constitué une société métissée aux origines multiples : africaines, malgaches, européennes, indiennes, chinoises…

L’accroissement naturel est le moteur de la croissance démographique réunionnaise, puisqu’il constitue 95 % de l’augmentation de la population depuis 1999. La variation de population due au mouvement migratoire, qui était très favorable à l’île durant la décennie 1990, a fortement diminué depuis.

Les deux plus grandes villes de La Réunion sont Saint-Denis (140.733 habitants en 2007, 23e ville de France) et Saint-Paul (101.023 habitants en 2007, 40e ville de France)

Les offres

POUR PLUS D'INFORMATIONS SUR LA RÉUNION, RENDEZ-VOUS SUR