Îles Vanille : Inauguration du Salon du Tourisme de Madagascar

Le Président de la Région Réunion, Didier ROBERT a inauguré ce Mercredi 29 mai, le Salon du Tourisme de Madagascar inscrit au calendrier des événements "îles Vanille" pour la promotion de la destination océan Indien, en présence du Ministre du Tourisme de Madagascar, du Ministre du Tourisme des Seychelles et Président des îles Vanille, de l’ambassadeur de France, du chef de la délégation européenne et des représentants de Maurice, des Comores, de Mayotte…

"Le tourisme doit profiter à notre économie et à nos populations"

Le Salon du Tourisme de Madagascar est un événement particulièrement attendu dans le contexte économique et social difficile pour la Grande île et plus généralement pour les îles de l’océan Indien. Ce sont en effet quelques 80 exposants et une trentaine de membres de la presse internationale qui participent à ce rendez-vous. L’objectif : contribuer à donner une plus grande visibilité aux îles de l’Océan Indien. L’ensemble des représentants des îles Vanille partage le même postulat de base : le tourisme est fortement créateur d’emplois directs et indirects et constitue un levier extraordinaire de croissance. Toutes les actions doivent donc être engagées dans cette voie et la stratégie "îles Vanille" est incontestablement la meilleure réponse.

"Je suis heureux de constater qu’une synergie nouvelle s’impose chaque jour davantage entre nous, une dimension qui nous permettra, j’en suis absolument persuadé de franchir une étape majeure pour la réussite de nos économies touristiques," a souligné le Président Didier Robert qui a aussi rappelé : "les îles Vanille" s’imposent d’évidence comme une réponse pragmatique aux changements induits par la mondialisation et aux nouvelles exigences d’une clientèle internationale en quête de dépaysement, d’authenticité et de sites préservés, d’où la grande importance que nous devons accorder à l’éco-tourisme et au respect de notre environnement."

Desserte aérienne, visa, formation... des chantiers engagés par le Président

" Mieux accompagner nos opérateurs, mieux former nos jeunes, améliorer davantage la qualité de l’offre, assurer une plus grande cohérence de nos actions de promotion à la fois sur les marchés traditionnels, européens mais aussi dans notre volonté commune d’ouverture aux pays du Grand océan Indien, assouplir la réglementation relative à la délivrance des visas, améliorer la desserte aérienne entre les îles et entre celles-ci et le reste du monde" ... Didier Robert a fait référence aux chantiers majeurs qui engagent la responsabilité des acteurs publics et privés pour réussir collectivement le challenge du tourisme pour nos territoires et nos populations.

Invitation à deux événements majeurs à La Réunion en 2013Sur le point spécifique de la desserte aérienne, "il s’agit là, très certainement, de l’un des points lourds de difficulté que nous avons à résoudre et pour lequel nous devons mobiliser davantage nos énergies" a insisté le Président dans son intervention. Dans cette démarche, le ministre du Tourisme des Seychelles et Président en exercice de l’association îles Vanille a confirmé l’organisation dans les prochaines semaines d’une rencontre spécifique qui réunira les différentes compagnies de la zone et les partenaires."

Le Président à enfin tenu à associer les participants à deux événements exceptionnels qui se tiendront à La Réunion en 2013 :

du 11 au 13 septembre, la Conférence Mondiale sur le développement durable du tourisme sous l’égide de l’Organisation Mondiale du Tourisme qui accueillera des représentants des médias nationaux et des experts du tourisme venus d’Europe, du Canada, des îles comme la Jamaïque,Trinidad, Tobago, les Maldives ....
en décembre, le festival des Libertés Métisses, l’événement îles Vanille pour La Réunion

Signature d’un Accord Cadre pour la formation

Dans le cadre de ce déplacement, le Président Didier Robert a signé un Accord Cadre de partenariat dans le domaine du tourisme avec l’Office National du Tourisme de Madagascar et son Président Éric Koller. Un partenariat autour de 6 axes :

  • l’appui à la création d’une école hôtelière comprenant un hôtel et restaurant d’application ;
  • l’appui à la formation de formateurs au niveau national ;
  • l’appui à la formation continue dans les domaines du tourisme, de l’e-tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration et du français de spécialité ;
  • l’appui logistique dans le cadre d’équipements professionnels susceptibles d’être déclassés et cédés à des partenaires malgaches ;
  • la mise à disposition d’une assistance technique par le biais de Volontaires du Progrès ;
  • les échanges croisés d’enseignants et de stagiaires
Les offres
A DECOUVRIR AUSSI