La Réunion s’ouvre à la Chine avec Air Austral

La Réunion se rapproche de « L’Empire du Milieu ». Mercredi 21 janvier dernier, Didier Robert, le Président de la Région Réunion a annoncé l’ouverture d’une nouvelle ligne directe avec la Chine. Au mois d’octobre 2015, les voyageurs chinois pourront rallier l’île de La Réunion via un vol direct opéré par la compagnie aérienne régionale Air Austral.


Depuis la publication au Journal officiel, de l’arrêté du 27 juin 2014, officialisant l’exemption des visas pour les touristes chinois, dans le cadre de courts séjours et organisés par le biais d’une agence agréée, la volonté d’ouvrir l’île de La Réunion à ces voyageurs se fait plus précise. La compagnie aérienne régionale Air Austral devrait très prochainement signer un accord de partenariat avec la compagnie malgache Air Madagascar, afin d’assurer une nouvelle ligne directe entre Canton (Guangzhou), au sud de la Chine, et La Réunion. La ville de Canton, capitale de la province du Guangdong compte près de 12.7 millions d’habitants. Il s’agit de la troisième métropole la plus peuplée du territoire chinois, après Shanghai et Pékin, d’ores et déjà desservies par la compagnie aérienne mauricienne Air Mauritius.

L’ouverture de cette nouvelle liaison directe tend, d’une part, à ouvrir davantage l’espace aérien de la zone grand océan Indien aux Réunionnais, et d’autre part à développer le secteur touristique local. Il faut rappeler que la destination Réunion ambitionne de capter de nouvelles clientèles et notamment celle en provenance de Chine, dont le gouvernement a officiellement ouvert les frontières du pays, depuis 2013.

Les touristes chinois, nombreux et dépensiers.
Le marché Chinois peut être un levier intéressant pour La Réunion, selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), la Chine a atteint en 2012 le premier rang mondial des marchés émetteurs de touristes en termes de dépenses. Selon les estimations, 166 millions de touristes chinois vont dépenser 155 milliards de dollars hors de leur pays en 2014. De plus, le pays est en passe de devenir le 1er marché émetteur de tourisme, doublant les États-Unis, selon un rapport très récent publié par le Cabinet Oxford Economics pour le compte d’Amadeus. Les touristes chinois évoquent LA clientèle touristique prometteuse d’aujourd’hui et de demain

Les offres
A DECOUVRIR AUSSI